Recherche



Visites

 530374 visiteurs

 5 visiteurs en ligne

L'alimentation - Et pour être performant



Maintenant en tant que sportif, il va falloir utiliser l’apport alimentaire pour potentialiser le pic de surcompensation qu’il faut caler sur un objectif ou le week-end pendant les courses. Donc, c’est en combinant à la fois l’entraînement et l’alimentation qu’on peut assez significativement augmenter son niveau de performance.

De quelle manière,  disons en déclinant le régime dissocié ou régime scandinave qui consiste avant un objectif, de consommer en début de semaine des aliments riches en lipides et en protéines et à partir de jeudi de réintégrer des glucides pour provoquer un pic de surcompensation le week-end. L’inconvénient de ce régime, c’est qu’on ne peut pas en abuser.

La variante proposée consiste à alléger l’apport de glucides sur les repas du soir en début de semaine en les remplaçant par des légumes pour ensuite, à partir du mercredi, revenir à une ration normale et ensuite augmenter légèrement l’apport de 50 g le soir en sucres lents (riz, pâtes, par exemple) de manière à générer un cycle de surcompensation avec un pic le week-end. Si en plus l’entraînement est dissocié la semaine avec le travail d’intensité en début de semaine, ça ne peut que potentialiser l’effet.

Date de création : 24/02/2016 @ 19:34
Dernière modification : 24/02/2016 @ 19:34
Catégorie : L'alimentation
Page lue 1842 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^